Nouvelles normes : quel casque d’équitation choisir ?

Crédit photo

Le casque est un élément de sécurité normé qui protège la tête en cas de chute ou de choc. Suite aux nouvelles normes, le terme de casque s’est substitué à celui de bombe.

Les marques présentées : Antarès, Casco, Charles Owel, CSO, Kep, Samshield, Uvex.

Mettre ou non un casque ?
Question de confort : fini l’effet champignon des cheveux plaqués et mouillés, les casques sont aujourd’hui mieux conçus, plus légers et plus aérés, qu’on finirait presque par les oublier. Question de sécurité : en tant que cavalier, un casque peut sauver la vie, et en tant que propriétaire, il protège le cheval : qui se chargera de s’en occuper si son propriétaire chute gravement ou mortellement ?

A propos des normes
On trouve principalement pour :

  • l’Europe : CE VG1 01.040 2014-12
  • les USA et le Canada : SEI/ASTM
  • le Royaume-Uni : BSI Kitemark

Depuis 2014, la norme EN1384 n’existe plus et les casques homologués sous cette norme peuvent refusés dans certains règlements.

La sélection
Ces marques a été classées dans trois catégories : les classiques, les aérées, et les réglables. Les modèles de casques sont trop nombreux pour les présenter tous, ils visent à peu près les mêmes objectifs : légèreté, aération, design, et matériaux technologiques. Véritable accessoire de mode, certains modèles sont personnalisables et combinent technologie de pointe avec luxe. Le choix d’un casque se fait d’abord en fonction de la forme de sa tête, de ses goût et de son budget. Enfin, les prix sont donnés à titre indicatif.

Antarès
Antarès est un sellier français créé en 2000. En 2008, forte de son succès, l’entreprise a été labellisée « Entreprise du patrimoine Vivant ».

  • Normes : SEI/ASTM
  • Entreprise certifiée ISO 9001
  • Prix : de 295 à 800 euros (plus suivant personnalisation)

Antares

Casco
Casco est une marque allemande créée en 1989 qui conçoit des casques et des lunettes de protection principalement pour la pratique de l’équitation, des sports d’hiver, du cyclisme, mais également des casques de protection contre les incendies. Par ailleurs, la société est impliquée dans la protection animale puisqu’elle a créé et finance un refuge pour animaux près de son usine à Satu Mare (Hongrie).

  • Norme : CE VG1
  • Fabrication européenne (plusieurs sites)
  • Prix : de 50 à 390 euros

Casco

Charles Owen
Charles Owen est une marque britannique fondée en 1911. Les modèles sont dessinés dans un style classique.

  • Normes : CE VG1 ; BSI ; SEI/ATSM
  • Fabrication anglaise
  • Prix : de 230 à 400 euros

Charles Owen

CSO (Clothing Sportswear Outdoor)
CSO est une marque détenue par Ekkia.

  • Norme : CE VG1 ; BSI
  • Prix : à partir de 110 euros

CSO

Kep
Kep est une marque italienne créée en 2007 par Lelia Polini.

  • Normes : CE VG1 ; SEI/ATSM ; BSI
  • Fabrication italienne
  • Entreprise certifiée ISO 9001
  • Prix : de 330 à 600 euros

Kep

Samshield
Samshield est une marque française créée en 2005 spécialisée dans les casques, les gants et les vêtements. L’atelier propose également un service après-vente en cas de chute ou de choc (réparation ou échange complet à un prix spécifique (sur devis)).

  • Norme : CE VG1 ; SEI/ATSM
  • Fabrication française
  • Prix : de 250 à 1700 euros

Samshield

Uvex
Uvex est une marque allemande de casques et de lunettes de protections spécialisée dans les sports d’hiver, l’équitation et le cyclisme.

  • Norme : CE VG1 ; SEI/ATSM
  • Fabrication allemande
  • Prix : de 60 à 450 euros

Uvex

Publicités

11 réflexions sur “Nouvelles normes : quel casque d’équitation choisir ?

  1. Si nous faisons un peu d’histoire,nous voyons qu’à l’origine,la bombe était un couvre chef, comme il était alors d’usage d’en porter. Aujourd’hui,il est mis en avant la sécurité;celle du cavalier,car je ne crois pas à la sécurité avancée pour le cheval. Pourtant,le cas de cavaliers ayant subi un traumatisme crânien est réel et ce malgré le port d’un casque. Et les accidents crâniens ne sont pas,sauf erreur,les plus nombreux dans la filière équestre. Il faudrait porter une armure pour se croire parfaitement protégé……et encore. Je crois que la sécurité est en fait un argument commercial. Limiter les chutes, c’est proposer des chevaux éduqués aux cavaliers,c’est prendre le temps d’apprendre aux cavaliers à gérer leurs équilibres (par une mise en selle intelligente, non rébarbative), c’est apprendre aux cavaliers à chuter(comme cela se fait dans d’autres sports), à ne pas en avoir peur,c’est développer leur ressenti du cheval (car une défense xu cheval,cela se prépare dons se ressent)c’est les éduquer au respect du cheval. Alors les chutes seront moins nombreuses et les cavaliersplus heureux. Seuls les fabricants de protection feront grise mine.

    J'aime

  2. Bravo pour l’article, intéressant d’y citer les normes. Si je peux me permettre il s’agit de la marque Charles Owen et non Charle Owel (en première partie de l’article). Ces casques sont d’un rapport qualité prix fantastiques et certains sont personnalisables (confère chez Cavaldress). Sur leur site, leur design et forme ne semblent pas aussi élégants qu’en réalité. Ils ont l’avantage également de proposer plusieurs formes selon les modèles. J’ajouterai aussi leur gamme enfant, top de la sécurité avec un look anglais très mignon. Il serait intéressant aussi d’étudier ce que valent les casques avec réglage de tour de tête ? C.-à-d. Coque unique pour 3 tailles par ex. Et réglage rotatif. Je suis très perplexe la dessus notamment pour les enfants, et c’est hélas ce que l’on voit très fréquemment pour le côté pratique de la tête qui grandit….

    J'aime

  3. Yves Katz : Concernant le terme « bombe », j’ai trouvé ceci : http://www.pourquois.com/francais/pourquoi-casque-equitation-appelle-bombe.html
    Je suis d’accord, l’éducation des chevaux et des cavaliers réduit le risque de chutes, mais le casque reste un élément de sécurité, comme la ceinture en voiture. Je ne vois pas pourquoi il faudra limiter son port sous prétexte que la sécurité est un argument commercial. Même bien éduqué et habitué, le cheval reste un animal, et les accidents bêtes arrivent aussi. Sans parler de son utilité en extérieur.
    Maintenant chaque cavalier prend ses responsabilités. ;)

    Bourdais : Merci pour le petit s manquant.
    Concernant ces casques réglables, je ne suis pas assez bonne technicienne pour déterminer de leur efficacité. Mais s’ils ont été normés, il est fortement probable qu’ils jouent leur rôle.

    J'aime

  4. Entièrement d’accord avec Yves Katz…
    L’accent n’est pas mis sur les bonnes pratiques… mais là n’est pas le sujet de cet article.
    Ce récapitulatif permet (pour ceux qui le souhaitent ;-) ) de faire un choix en bonne connaissance et comparatif.
    Je partage ! :)

    J'aime

  5. Le port d’un casque n’est pas une option. On peut dire ce qu’on veut sur l’éducation des chevaux et leur condition de vie, ça restera des animaux herbivore avec des réflexes de fuites et défense. Le tout capable d’atteindre des vitesses non négligeable, sur des terrains variés. Apprendre à tomber réduit les petits traumatismes dans des chutes bénignes ou « prévisibles » (ex : refus sur un obstacle), mais quand la chute en vraiment violente et imprévisible, tu ne peux guère compter que sur les protections passives.

    Vu l’état de l’amortisseur dans mon avant dernier casque, je peux te dire qu’il a servi et que si lui ne c’était pas plié cela aurait été mon crâne !

    J’ai acquis un casque Samshield. La conception est excellente et l’entretien facilité par le démontage possible de l’intérieur.

    J'aime

  6. J’aimerais partager une marque que j’aime vraiment beaucoup, qui fait des casques pour les cavaliers… western ! Et oui, le port du casque en équitation western est rarissime, à cause du traditionnel port du chapeau de cowboy. Si en compétition de performance, c’est plutôt acceptable, je trouve que c’est primordial d’en porter un en gymkhana, ainsi que chez soi, que ce soit en randonnée ou à l’entrainement. Le fait est que malheureusement, je ne connais pratiquement personne dans mon entourage qui en porte, pour dire à quel point c’est rare… Pourtant, on trouve des casques très stylés, et de mon côté, je n’abandonne plus ma Sierra de Troxel depuis son achat :)

    http://www.troxelhelmets.com/category/western

    J'aime

  7. Que conseillez-vous pour une enfant de 8 ans en débutant casco ou uvex avec ou sans mollette de réglage car là aussi on entend dire plein de chose sur la sécurité. Lequel est le mieux au niveau protection malgré une attention de l’enfant car on n’est pas à l’abri d’un accident car le cheval est imprévisible, il suffit que l’on tombe sur un plus fougueux et c’est l’accident.
    Merci pour vos conseils.
    Ou conseillez-vous de l’acheter car le magasin professionnel où je souhaitais l’acheter sont en rupture de stock à cause du changement de norme?

    J'aime

    1. Aucun soucis pour les molettes de réglage. Ces deux marques sont très bien : Casco propose des casques sympas à prix attractifs et a bonne réputation, Uvex est normalisé SEI (plus sévère) mais du coup a des prix assez élevés (sachant qu’il faut remplacer le casque après une chute).
      Vous avez de bonnes selleries en ligne pour votre achat : Krämer, K’avalcade, Padd…
      Voilà, j’espère que cela vous aide un peu dans vos recherches !

      J'aime

  8. C’est tellement important de choisir le bon casque : pour la sécurité, pour le confort, et pour finir, pour le style (et pas forcément dans cet ordre selon l’usage d’ailleurs). Des comparatifs comme le vôtre s’avèrent bien utiles !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s