Vaccination du cheval : facultative ou obligatoire ?

Crédit photo

La vaccination
La vaccination permet à la fois une protection individuelle et diminue les risques sur le plan collectif, comme les épidémies.
Lors d’une vaccination :

  • il est possible de cumuler les vaccins le même jour ;
  • à éviter si le cheval est malade, parasité ou sous corticoïdes ;
  • repos pendant les 2/3 jours après la vaccination, et une semaine pour la grippe.

En tant qu’acte médical, le vétérinaire est responsable de la vaccination. L’apposition des vignettes, la date, le cachet et la signature du vétérinaire sont les seules preuves de certification.

La vaccination est obligatoire seulement dans certains cas : contrat d’assurance, contrat de pension, programme de reproduction/d’élevage, épreuve sportive. A contrario, un cheval qui ne concours pas, ne voyage pas, ne se reproduit pas, est logé chez un particulier (ou dans une pension admettant la non-vaccination) et n’est pas assuré, peut ne pas être vacciné (en France).

Grippe équine :

  • obligatoire pour participer aux rassemblements de chevaux : compétitions équestres, concours d’élevage, entraînement et courses, en cas d’exportation ;
  • rappel tous les 6 mois (les protocoles varient suivant l’épreuve concourue) ou tous les ans (protocole minimal).

Rhinopneumonie :

  • obligatoire pour les étalons et poulinières de certaines races ;
  • rappel tous les 6 mois.

Tétanos :

  • obligatoire dans certains contrats d’assurance ;
  • rappel tous les 3 ans et à chaque blessure suspecte.

Autres vaccins non obligatoires :

  • l’artérite virale (protection des étalons séronégatifs contre le portage viral), rappel tous les 6 mois ;
  • la fièvre du Nil occidental (fièvre « West Nile »), rappel annuel ;
  • la gourme (par voie intralabiale), rappel tous les 3 à 6 mois ;
  • la rage (non obligatoire depuis 2003, mais obligatoire dans certains pays), rappel annuel.

Les vaccins non autorisés
Sont non autorisés en France, les vaccins concernant : la peste équine, l’ehrlichiose, les encéphalomyélites virales, le botulisme, et la rotavirose.

Pour aller plus loin :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s