Le sommeil chez le cheval

Crédit photo

Le cheval passe environ 5 à 7 heures à se reposer, principalement durant la nuit, que sait-on vraiment sur le sommeil du cheval ?

Les différents types de sommeil
On distingue deux types de sommeil :

  • le repos debout : le cheval reste debout en bloquant une ou deux de ses rotules et peut dormir de courtes périodes,
  • le repos couché ou décubitus (sternum ou latéral) : le cheval est couché en long ou en vache. Il peut ainsi tomber dans un sommeil paradoxal ponctué de sommeil à ondes lentes.

Améliorer le sommeil du cheval
La qualité du sommeil peut être altérer en cas :

  • de douleur : un cheval qui a mal aura moins tendance à se coucher,
  • d’insécurité : manque de calme (feux d’artifice, vas-et-viens…),
  • d’une mauvaise cohésion sociale : problème d’entente entre plusieurs chevaux qui engendrent une hypervigilance ou des conflits,
  • d’un manque de place et de confort : une étude suisse a démontré que le manque de place et le manque de confort peuvent réduire la qualité des temps de repos. Il est intéressant de noter que dans cette étude, les chercheurs ont comparé la préférence des chevaux entre des matelas et des litières sur paille et les résultats ont montré que les chevaux préféraient la litière sur paille aux matelas.
Vive les bons dodos !
Vive les bons dodos !

Les signes d’un manque de sommeil
La fatigue peut se manifester de diverses façons, mais les principaux signes sont :

  • un ralentissement du rythme ou de sa capacité à le tenir ou de pouvoir l’augmenter,
  • perte d’équilibre, trébuchements, chocs, atteintes et blessures,
  • diminution de la réactivité, perte de la motivation, agressivité.

Selon une étude britannique, les tics ont aussi une influence sur le sommeil. En effet, les chevaux tiqueurs avaient un temps de repos 48% inférieurs par rapport à leurs congénères non-tiqueurs.

Les tics influent sur le temps de sommeil.
Les tics influent sur le temps de sommeil.

Conclusion
Il y a peu d’études menées sur le sommeil du cheval, il nous reste donc beaucoup à découvrir sur le sujet. Il semblerait par exemple, que les chevaux soient aussi affectés par des terreurs nocturnes, ce qui soulèvera sans doute d’autres pistes de recherches. Ainsi, même si nous les voyons peu dormir, il est important d’inclure un point important sur qualité du sommeil dans nos facteurs de bien-être.

Sur le même sujet :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s