Billet d’humeur : un bon schéma ?

Ce schéma a fait l'objet de nombreux partages sur les réseaux sociaux.
Ce schéma a fait l’objet de nombreux partages sur les réseaux sociaux.

Suite à de nombreux partages sur les réseaux sociaux de ce schéma qui comporte des erreurs majeures qui méritent d’être rectifiées.

Incroyable de voir ce genre d’illustrations… pour moi c’est tout simplement de la propagande.
Je m’explique : les illustrations de gauche, représentent l’idée que ce font les cavaliers qui pratiquent l’équitation des dessins de droite. Dite équitation moderne, équitation de contact, d’appui… Cela ressemble finalement a un besoin de se prouver qu ils ont fait les bons choix eux !
Plus précisément, les dessins de gauche représentant une idée très embrouillée de ce qu’ils pensent être l’équitation classique, alors que ce qui est illustré représente une autre mauvaise idée mauvaise de ce qu’est le bauchérisme. Attention il n’est jamais bon de faire des amalgames et de n’être qu’insuffisamment instruit !
Hélas la personne qui a produit ces illustrations fait l’aveu inconscient de ses échecs équestre et de son grand manque de connaissances…

Si l’on regarde les deux dernières images en bas, dans les deux cas c’est une mauvaise pratique , un mauvais entraînement. On y voit deux chevaux mis en difficulté et construit dans un travail qui manque de justesse biomécanique.
Sur l’image de gauche un cheval creux qui donc ne se grandit pas et affaisse sa ligne du dessus et sur l’image de droite un cheval complètement sur les épaules, antérieurs en arrière de la verticale.
J’aimerais dire une chose à cette personne : heureusement il manque à cette illustration une troisième série de dessins qui montreraient un bon et véritable rassembler.

Je suis très inquiète de voir de telles choses circuler pour plusieurs raisons.
La première c’est que le piaffer illustré en bas à droite est le type de piaffer obtenu le plus couramment en compétition et il n’est pas conforme à la description d’un piaffer juste même si les juges donnent une bonne note… si on lit la description d’un piaffer correct les antérieurs doivent être verticaux, c’est un des repères visuels le plus facile à identifier, il y aussi la décontraction de mâchoire, la régularité, l’amplitude du mouvement, une nuque plus haute que le garrot, des rênes fluides (détendues) et un chanfrein légèrement en avant de la verticale.
De plus, on sait que les chevaux qui ne peuvent que proposer ce type de piaffer ont été la plupart du temps travaillés en hyperflexion ou rond. Dans tous les cas dans leur préparation dès leurs plus jeunes années sous la selle l’équilibre a été complètement occulté.

Je me suis permise de commenter cette illustration afin de permettre aux cavaliers d’entrevoir un autre chemin et de ne pas se faire embobiner par une propagande qui prêche pour sa paroisse en ne montrant pas la réalité mais sa réalité… ce qui n est pas forcément la réalité biomécanique et psychologique du cheval !

Pour finir, voici un exemple de piaffer correct :

Élève d'Anja Beran au piaffer.
Élève d’Anja Beran au piaffer.

Le site d’Isa Danne : isadanne.com

Publicités

2 réflexions sur “Billet d’humeur : un bon schéma ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s