L’Équitation Classique, un chemin spirituel

Crédit photo : œuvre de Michel Grab, qui m’évoque à la fois équilibre, force et liberté. (Il n’y aucun trucage dans cette photo.)

« Il ne peut pas y avoir une seule méthode puisque tous les chevaux sont différents. »
« Il faut prendre ce qu’il y a de mieux ici et là pour construire sa propre méthode. »
« Les techniques ont changé pour s’adapter aux chevaux modernes. »

Il y a beaucoup de débats et de théories autour des méthodes, des procédés, des protocoles. Moi-même, je me rappelle à quel point ces questions alimentaient mes pensées. Je passais beaucoup de temps à chercher des réponses, le nez dans les magazines, sur internet, à visionner des vidéos ou à suivre différents professionnels…
Après quelques années à patauger dans la semoule, vous le savez, j’ai fait la rencontre d’Isa Danne qui a accepté de m’ouvrir les portes de l’équitation classique. Son enseignement a été une révélation et a mis fin à ma quête de cavalière errante. Le seul bémol (si l’on peut dire), c’est que je me suis aussi rendue compte du vide technique dans lequel nous évoluons, et dans lequel moi-même j’évoluais.

Alors quand je lis : « il ne peut pas y avoir une seule méthode puisque tous les chevaux sont différents » ou encore « il faut prendre ce qu’il y a de mieux ici et là pour construire sa propre méthode », je me demande : pourquoi dans notre pratique, ressentons-nous la nécessité de devoir mixer plusieurs protocoles ?
Si je devais trouver une explication, cela sous-entend deux problèmes :

  • le premier est que l’objectif visé ne nous satisfait pas à 100%,
  • le second est que le protocole mis en place pour parvenir à cet objectif ne fonctionne pas, soit parce que nous l’avons mal appliqué/compris, soit parce qu’il a été mal rédigé.

Je mettrais les deux pieds dans le plat en disant que je penche plutôt vers la première option, car si nous avions des savoir-faire efficaces (et j’irais jusqu’à dire efficients), nous ne serions pas submergés de questions et de doutes. Et si nos buts étaient clairs et satisfaisants, nous ne ressentirions pas quasi-systématiquement la nécessité de mélanger à tout va des procédés qui n’ont parfois rien en commun. Je suis même intimement convaincue que la majorité des techniques écrites ont de piètres résultats parce que leurs propres objectifs sont bien trop flous.

Contrairement à l’ensemble des techniques que j’ai côtoyé, l’équitation classique pure est très différente, car elle tend vers un but très clair et très précis : la préparation physique du cheval de manière à ce qu’il puisse partager dans la plus grande décontraction toutes ses forces avec son cavalier, dans un état psychique serein grâce à l’acquisition d’un équilibre que l’on appelle « supérieur »… Et cela n’a rien de mystique, derrière cet objectif se cache un programme d’entraînement semblable à celui de n’importe quel sportif : gainage, renforcements musculaires, étirements, cardio… A nous ensuite d’y mettre un peu d’amour pour que ce travail devienne Art.

Au fur et à mesure de ma pratique, l’enseignement d’Isa a aiguisé mes sens, ma sensibilité et mon empathie : quand nous montons à cheval, nous agissons sur des tissus, des muscles, des os, un cerveau, une âme. Nous avons entre nos mains un être précieux et bien plus sensible que nous le pensons. En finalité, j’irais jusqu’à considérer la belle équitation comme une forme de magie, quand est capable de sublimer, de rendre plus fort, plus souple et plus confiant. C’est incroyable d’imaginer que nous (humains) puissions offrir ça à un cheval. C’est un tel contraste avec le monde équestre moderne, ce monde qui à déraper autant dans l’exigence que dans le manque de conscience de ce dont a besoin un cheval pour s’équilibrer et devenir un partenaire noble.

J’ai aussi avancé sur mon chemin intérieur, je suis plus sereine, plus confiante, plus centrée, plus ancrée, car je sais où je vais. Je ne veux pas que cela paraisse prétentieux, mais je ne rencontre pas les problèmes qu’évoquent les livres ou les magazines (ils ne font pas les titres ici non plus). Je ne suis jamais confrontée à une difficulté qui me bloque dans mon travail. Pour moi, un problème est même devenu une opportunité. Je me pose beaucoup moins de questions, je ne cherche pas de solutions palliatives à travers le matériel ou de consultations ostéo à la chaîne. Je ne ressens pas non plus le besoin d’appliquer d’autres procédés que ceux que l’on m’a transmis.

La rencontre d’Isa Danne et de l’équitation classique a été une chance pour moi de trouver ma voie, de suivre un chemin (spirituel ?) qui correspond à mon éthique, mais aussi mes rêves. C’est aussi un long travail, sur soi d’abord, puis à cheval (j’insiste sur cet ordre, le cheval n’est pas notre psy), mais quand je vois les changements physiques et psychiques sur les chevaux que je croise, et que cette paix que cela procure en tant qu’être humain, je me dis que pour rien au monde je ne changerai de voie !

Publicités

3 réflexions sur “L’Équitation Classique, un chemin spirituel

  1. Très bel article comme d’habitude et surtout parler de votre parcours spirituel c’est jamais facile car nous sommes vite prise pour folle. Je trouve que l’on n’a tellement un fossé entre nous et les cavaliers et cavalières actuel… mais il faut diffuser notre approche un max je pense que ça fait réfléchir les autres ;0) Et peut-être un jour ils changeront :0) bonne continuation

    J'aime

  2. C’est comme ça que je vois l’équitation aujourd’hui, beaucoup plus spirituel que dans ma jeunesse, du moins je ne savais pas que le mot spirituel existait de toute façon. :-P

    Sinon j’aime mieux penser que c’est la même méthode que j’adapte à chaque cheval. :-P et nos méthodes sont en constante évolution, grâce et à cause de chaque cheval.

    La plupart des chevaux sont déjà souple, c’est plus à nous d’apprendre à ne pas nuire sur leur dos.

    J'aime

  3. Je suis cavalière et enseignante.
    Je partage tout à fait votre analyse et vos sentiments à cheval que j’aimerais faire partager à mes élèves..
    Pour l’instant je suis assez démunie quant aux moyens de faire du prosélytisme
    Donc Bravo pour Votre page!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s