Nourrir son chat au cru

Ce que l’on désigne par régime cru est un régime à base de viandes, d’os et d’abats crus. C’est le régime par excellence pour les carnivores. Il y a plusieurs types de rations que l’on connaît le plus souvent sous les termes de BARF, de raw feeding ou de whole prey.

Les avantages de nourrir au cru par rapport aux pâtés
En comparaison avec un régime industriel (sous forme humide ou sec), le régime cru se distingue par une meilleure :

  • biodisponibilité des nutriments (vitamines et minéraux naturels),
  • qualité des ingrédients (viande de muscles, possibilité de choisir un mode d’élevage spécifique…),
  • traçabilité des ingrédients,
  • appétence (très faible risque de lassitude).

Les régimes crus
Parmi les rations possibles, on distingue donc :

  • le whole prey : c’est un régime à base de proies entières (souri, pigeon, poussin, poisson…). C’est ce qu’il se fait de mieux, car le chat trouve naturellement tout ce dont il a besoin, mais il est difficile à appliquer au quotidien, sauf si on aime la décoration aux boyaux et aux plumes chez soi.
  • le raw feeding : viandes+os (80-90%) + abats (10%), ce régime est bien adapté aux chats.
  • le régime cru sans os : viandes + CMV ou viandes + abat + CMV

On peut aussi citer le BARF (viandes+os (70-80%) + abats (10%) + fibres (10-20%)), mais c’est un régime qui cible davantage les chiens du fait de large portions de fibres.

Quel CMV pour une alimentation crue sans os ?
A ma connaissance, on compte seulement deux CMV conçus pour complémenter de la viande crue : le Felini Complete (92 euros/kg) et le TCPremix (66 euros/kg). Ils sont tous deux allemands et de bonne manufacture.

Voici comment cela se présente avec le TCPremix pour 1 kilo de préparation :

  1. mélanger 60g de TCPremix dans un bol et ajouter 265 ml d’eau,
  2. de l’autre, préparer 900g de viandes et 100g de foie coupés et mélangés,
  3. préparer les portions journalières et répartir la mixture CMV+eau dans chacune d’elle,
  4. congeler le tout (de préférence dans des boites réutilisables en verre),
  5. décongeler une nouvelle portion chaque jour et servir à température ambiante.

Conclusion
Nourrir son chat au cru demande un peu d’organisation et de pratique, mais les résultats sont généralement à la hauteur : les chats respirent la santé, ils préservent la qualité de leur dentition, leur pelage est resplendissant, les mictions sont abondantes et les selles peu odorantes.

Crédit photo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.