Réduire son empreinte numérique et alléger son cerveau

Le numérique s’impose de plus en plus dans nos vies, et sûrement un peu trop. On se lève, on mange et on s’endort aux côtés d’un écran. La tendance est à la digital detox. Et si plutôt que de tout couper de temps en temps, nous trouvions plutôt un équilibre ?

Empreinte numérique
Quand on parle d’empreinte numérique, on pense à :

  • le cycle de vie problématique de nos appareils électroniques : surconsommation de terres rares, conflits humains, consommation de ressources énergétiques, recyclage obscur,
  • la consommation énergétique des serveurs et du réseau (et il faut aussi penser aux gaz toxiques liés à la climatisation),
  • le stockage des données qui augmente toujours plus le nombre de serveurs.

Aujourd’hui, faire une requête sur un moteur de recherches, envoyer un mail, stocker ses données, ou simplement regarder une vidéo… a un impact.

D’ailleurs question chiffres, c’est assez disparate, parce qu’il est en réalité très difficile d’évaluer l’empreinte numérique. La seule chose dont on est sûr : ces chiffres ne font qu’augmenter chaque année.

Cerveau en surchauffe
Liste non-exhaustive des causes de surchauffe :

  • les outils : ordinateur personnel, ordinateur professionnel, smartphone, tablette, TV, console de jeux…
  • les publicités : mails, spams, newsletters, sur internet, dans les applications, dans sa boite aux lettres, dans la rue, dans et sur les transports en commun, à la TV, à la radio, dans la cuisine, dans la salle de bain (pensez aux étiquettes sur de vos produits, ce sont des pubs),
  • les notifications : mails, messagerie, Facebook, Instagram, Twitter, Youtube,
  • l’information : actualités, émissions TV, liens putaclic…

Nous sommes envahis de stimulations même lorsque nous n’y prêtons pas attention. Rien qu’en publicité, on en compte entre 500 et 2000 par jour !

Alors, on ne s’en rend pas forcément compte, mais cette sur-stimulation sature notre cerveau et à long terme pourrait même l’endommager. Allons-nous devenir bêtes et drogués à cause de nos smartphones ?

Parlons maintenant des solutions.

Moteur de recherche
Utiliser un moteur de recherche engagé dans une cause est souvent la première idée qui vient en tête lorsqu’on parle d’écologie et d’internet.
Parmi eux, il y a :

  • Ecosia (le plus connu), celui qui plante des arbres. Il est allemand.
  • Lilo (mon préféré), celui qui permet de financer des associations de son choix. Il est français.
  • Qwant, celui qui respecte les données personnelles, mais qui ne reverse pas d’argent. Il est français.

Utiliser un moteur de recherches même responsable génère de la pollution. Pour toutes les sites que vous fréquentez fréquemment, utilisez les favoris.

La boite mail
Ou plutôt « les boites mails », car nous cumulons en général plusieurs adresses.

  • faites le grand ménage des mails et des archives : objectif 0 mail
  • faite le ménage dans vos contacts
  • désabonnez-vous des newsletters : CleanFox peut aider
  • et enfin : avez-vous vraiment besoin de plusieurs adresses mails ?

Et pourquoi pas une boite mail responsable ?
Savez-vous qu’une boite mail comme celle du géant Google lit vos mails pour revendre vos données ? Une solution : la boite mail Lilo.
Cette entreprise française ne revend pas vos données. Ses serveurs sont hébergés en France et sont principalement alimentés en énergie renouvelable. Utiliser Lilo ne vous coûtera que 5 euros par an, ce qui le montant des coûts de fonctionnement pour un utilisateur.

Réseaux sociaux et applications
Là aussi, on peut entamer un grand grand ménage, car les réseaux sociaux stockent énormément de datas.

Pour chaque application, réseau social ou boite mail, je vous conseille d’aller fouiller en profondeur les différents paramètres afin de désactiver le suivi et le partage de vos données personnelles.

Réseaux sociaux :

  • désactivez le suivi de tout ce qui n’est pas source d’inspiration ou qui n’est plus actif : personnes, groupes de discussions, lieux, groupes, films, etc.
  • supprimez les historiques qui ne ressortirons jamais des oubliettes : commentaires, likes, vidéos regardées, recherches, etc.
  • supprimez vos conversations WhatsApp, Messenger, etc.
  • limitez votre consommation de contenus web distractifs comme les vidéos ou les liens putaclic

Applications :

  • supprimez les applications suspectes,
  • supprimez celles que vous utilisez peu et celles qui se ressemblent,
  • supprimez les jeux qui vous ont rendu accrocs.

Concernant le stockage personnel de ces documents, photos et vidéos :

  • préférez un stockage sur un disque dur externe plutôt que sur un réseau externe,
  • faites le grand ménage dans vos fichiers personnels : photos, vidéos, musique, documents…

L’information
Pour s’informer, une alternative aux newsletters et autres applications, c’est le flux RSS.
Il existe plusieurs agrégateurs de flux, mais celui que je préfère est Feedly. Feedly vous permet de créer votre propre plateforme d’informations, le tout personnalisé et sans pollution visuelle. Vous pouvez également marquer un article pour le lire plus tard.

Et pourquoi pas ?

  • désactiver toutes les notifications,
  • sortir, manger, voyager sans prendre de photos ou de vidéos,
  • se désinscrire d’un réseau social (ou de tous si vous êtes courageux),
  • supprimer toutes les applications,
  • changer son smartphone pour un GSM basique.

Le principal ? Ralentir !
Il est essentiel concernant le numérique de ralentir le rythme.
Passer nos journées à scroller nos écrans gâche notre potentiel. Des heures perdues que l’on pourrait plutôt consacrer à l’apprentissage (un nouveau livre à lire), à la création (un article à écrire) ou au partage (aller à une expo avec un.e ami.e). Vous verrez à quel point on déborde d’énergie, d’envie et de créativité lorsqu’on décroche du superflus !

Laissez un petit commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.