Sellerie écoreponsable | Le legging en fibres naturelles

People Tree

Si comme moi vous en avez marre de cette surconsommation de masse ignoble et révoltante encouragée à travers les codes promos, les pubs et les hauls, alors bienvenue ! Bienvenue dans ma série d’articles consacrée au matériel d’équitation écoresponsable.

Cet article ne contient ni sponsor, ni lien commercial.

Ecoresponsabilité

On mesure l’écoresponsabilité d’un produit par son cycle de vie qui comprend 5 étapes :

  1. l’extraction des matières premières,
  2. la distribution (tous les transports nécessaires pour fabriquer et vendre le produit),
  3. la fabrication du produit,
  4. l’utilisation du produit,
  5. la fin de vie.

Critères de sélection

Eviter le plastique et les fibres synthétiques, cf mon article sur les microfibres plastiques.

Eviter le cuir chromé, cf mon article sur le cuir.

Préférer des produits fabriqués en Europe.

Ne pas me cantonner aux rayons spécialisés.

Sélectionner des produits techniques et ergonomiques.

Problématique

Un tissu synthétique relâche des microfibres plastiques à chaque lavage qui polluent océan, cours d’eau et sols.

C’est aujourd’hui une importante source de pollution… que l’on peut éviter en choisissant des compostions à base de fibres naturelles (coton bio, laine, lyocell/tencel, modal etc.).

En plus, les pantalons/leggings que je vous propose dans cet article sont souvent moins chers que ceux des boutiques spécialisées. Faire des économies tout en préservant la planète, c’est plutôt sympa, non ? 🙂

Horze, le legging en coton bio avec du grip

C’est une solution moins écoresponsable que celles que je vous propose ensuite, mais étant donné que je sais qu’il y a un certain nombre de cavalier(ère)s qui veulent du grip (moi je n’aime pas), je me devais de trouver une suggestion. Voici donc le seul modèle en coton bio avec du grip que j’ai trouvé.

Ce modèle contient 95% de coton bio et existe en plusieurs coloris.

Prix : 40 euros

Armed Angels, le legging en coton bio fabriqué au Portugal

Armed Angels est une entreprise de vêtements allemande connue dans le monde de la slow fashion.

J’ai sélectionné le modèle Faribaa, un legging en coton bio (96%), fabriqué dans des conditions de travail équitables. La taille est haute et l’élastique épais pour assurer une bonne tenue et rester confortable. Plusieurs coloris sont disponibles.

Prix : 29 euros (!)

People Tree, le legging en coton bio et équitable

People Tree est une entreprise anglo-japonaise également connue dans la slow fashion.

Le modèle de legging est le Yoga Pocket Leggings. Il est en coton bio (95%) et fabriqué équitablement en Inde.

C’est aussi un modèle à élastique large et taille haute.

Prix : 55 euros

Plus d’excuses, même les grandes enseignes s’y mettent 😉

Du coton en concours aussi

Je n’ai pas trouvé de pantalon blanc en coton BIO, mais j’ai trouvé des modèles en coton.

Celui que j’ai trouvé avec le plus haut pourcentage de coton est chez Décathlon, modèle « pantalon de concours équitation femme 100 blanc ». Il est composé à 92% de coton.

Prix : 25 euros

Pourquoi je ne parle pas des fibres synthétiques

Je sais que l’on trouve des pantalons/leggings d’équitation en fibres synthétiques recyclées et je n’en ai pas parlé. Pourquoi ? Simplement parce que ce n’est pas une solution durable : les fibres synthétiques recyclées relâchent autant de microfibres plastiques que les fibres non recyclées.
Je sais aussi qu’il existe des sacs (Guppy) conçus pour récupérer ces microfibres lors du lavage, c’est bien, mais ce n’est pas parfait non plus, car ces petites bouloches finiront à la poubelle avec un destin est inconnu.

Au vu de l’urgence écologique, je pense qu’il est temps de faire des choix courageux. Oui, le legging en coton est un moins « glossy » qu’un legging en synthétique, mais je pense qu’aujourd’hui on ne peut plus raisonner aussi égoïstement. Notamment sur le plan de la santé parce que nous avalons en moyenne 5g de plastique par semaine, et si vous avalez du plastique, votre cheval aussi ! Et je trouve cela particulièrement alarmant.

J’ai donc fait le choix délibéré de ne pas parler de ces marques parce que cela ne colle pas avec une démarche véritablement durable.

Voilà, en tout cas j’espère que cet article vous aura plus et qu’il vous aura inciter à faire de meilleurs choix pour vos vêtements !