A propos

Bienvenue !

Je m’appelle Murielle, j’ai 31 ans, je suis franco-suisse de nationalité et je vis actuellement en Belgique dans un lumineux studio. 🙂

Ce blog est né d’une envie de partages et de réflexions autour de thématiques qui me sont chères : les chats, les chevaux et l’écologie.

Son nom est la contraction entre demi-volte (une figure en équitation) et volte-face. 😉

Petit historique :
En 2011 : je créée Demivolteface dans le but de porter un autre regard sur le cheval, notamment sur sa gestion quotidienne et son entraînement physique.
En 2018 : j’ouvrir une thématique sur les chats, ces animaux super-stars que l’on nourri trop souvent mal.
En 2019 : je pousse encore une nouvelle porte, plus verte et plus saine autour du vivre mieux et de l’écologie.

Et si vous vous en savoir un peu plus sur moi :

  • j’ai un poney et un chat
  • je ne mange plus de viande depuis + de 10 ans (et très rarement du poisson)
  • je mange presque exclusivement des aliments bio, locaux et de saison et mon alimentation se compose majoritairement de produits bruts
  • je suis dans une démarche de réduction de mes déchets (zéro déchet ou low waste)
  • j’ai toujours fait plus ou moins attention à ce que j’achetais, mais cela s’est amélioré avec le temps

Bonne lecture !

Crédit photo logo

10 commentaires

  1. J’ai beaucoup d’estime pour votre blog. Je suis comme vous à la recherche de l’équitation la plus juste et la plus belle possible. 🙂 M’autorisez vous à mettre un lien pour votre blog sur mon site ? Je souhaite le partager au maximum.

    Merci pour ces beaux articles que vous nous offrez !

    J'aime

  2. Bonjour, celà fait quelques semaines que je suis tombée sur votre blog, c’est une super initiative, je le recommande à mes cavaliers, et à mon entourage, le dressage à la lumière du jour avec ses défauts et avantages. Ceci dit à chacun de garder un oeil critique ! Merci de votre implication dans le changement des règlements de la FEI! Merci de prôner le bon dressage que tellement peu de gens utilisent. Je suis partisane d’un milieu entre le dressage classique, et les améliorations que l’on peut y apporter grâce aux connaissances scientifiques, anatomiques et autres que l’on possède le jour d’aujourd’hui.

    J'aime

  3. C’est un réel plaisir que de lire vos articles. Cela fait deux mois que j’ai découvert votre blog et je ne me lasse pas d’aller régulièrement à la découverte des derniers articles. Je m’y retrouve pleinement, et chaque sujet est fascinant.
    Je suis auditrice de la formation d’instructeur P. Karl en Ariège, et j’avoue suivre pleinement votre philosophie. J’en ai d’ailleurs parlé aux autres élèves instructeurs.
    Et quel joli nom que demivolteface ! Bon vent pour la suite…

    J'aime

  4. bonjour je viens de découvrir votre blog, il est très bien fourni, m’autorisez vous aussi a diffuser sur le blog de mon association quelques articles en lien? d’ou êtes vous? êtes vous une structure? merci en tous cas

    J'aime

  5. Bonjour, je suis vétérinaire pratiquant l’ostéopathie, et cavalière amateur….et partage beaucoup de choses lues dans ce blog. une grand MERCI pour ce que vous faites…véhiculer des messages prônant la décontraction et l’écoute du cheval, ça fait du bien à lire!!! surtout à l’heure où la mode est aux accessoires superflus qui peuvent se transformer en instruments de torture pour nos compagnons…continuez!

    J'aime

  6. Bonsoir,
    j’ai lu avec interressement quelques uns de vos articles. Je pratique le dressage et me tourne davantage sur l’equilibre autonome de mon cheval qui a reçu ne equitattion d’equilibre portée. Seulement je suis un cavalier de niveau faible (je prends des cours). Mon plus gros pb ce jour sont mes départs au galog : réactivité et respect de mes aides…
    Avez vous ecrit un article sur cela?
    Ou se deroule vos enseignement d’equitation classique?

    merci. bien à vous. CB

    J'aime

  7. Bonsoir,

    Que de bonheur….
    Professeure ( enseignante à domicile sans fourniture de cavalerie ) d’équitation classique depuis 8 ans. Formée et diplômée depuis 1995, je me suis isolée de toute cette machine à rentabilité qu »est devenue l’équitation, nid de maltraitance vis avis des chevaux et de la tromperie des cavaliers.
    Je ne pensais bien-sur pas être unique dans mon cas, mais je ne cherchais plus de pair. Je lis et relis nos ancêtres et avais abandonné mes contemporains. Fatiguée d’entendre parler d’enrênements et de voir de pauvres chevaux le nez sur le poitrail. Ou encore de voir rire une foule devant un poney qui fonce dans un oxer …
    C’est doux de lire vos articles et de se sentir moins seule.

    bien amicalement

    J'aime

Laissez un petit commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.