Le cuir est-il encore une matière noble ?

Entre cuir et équitation, c’est une longue histoire d’amour, mais sur quel fond ?

Le cuir
Chaque année, c’est 1,4 milliards d’animaux qui sont tués pour leur peau.
Les cuirs proviennent de bovins, d’équidés (cordovan), d’ovins, de caprins, de cervidés, de porcins, mais aussi de pécaris, d’autruches, de kangourous, de reptiles (crocodiles, lézards, serpents…) ou de poissons cartilagineux (galuchat).

Le cuir de veau peut provenir de veaux non-nés, tout comme d’autres choses tout aussi choquantes :

L’industrie du cuir
Pour une paire de chaussures, il faudra parcourir le globe : produire la matière première aux USA, tanner le cuir au Bangladesh, assembler le tout en Chine, et enfin la vendre en Europe.

L’ensemble de ces échanges reste assez flous, l’industrie du cuir est une filière opaque.
On trouve quelques chiffres, mais les informations concernant les pays en voie de développement restent très vagues. Et la suite va sûrement nous expliquer pourquoi.

Une industrie polluante et peu respectueuse de l’humain
Le tannage est un important point noir dans le processus de fabrication, car pour rendre le cuir souple et doux, il faut le tanner et le plus souvent, au chrome.
Ce traitement pose d’énormes problèmes environnementaux et sociaux parce qu’il est réalisé à 80% dans des pays émergents. Le tannage consomme de très grosses quantités d’eau et les tanneries ne disposent pas d’usine de retraitement. Les eaux usées sont donc rejetées sans traitement, ce qui pose d’énormes problèmes sanitaires pour les populations.
Les ouvriers sont aussi très mal protégés et nombreux travaillent sans protection, ce qui les expose à des cancers et autres maladies.

La pollution est telle, que les tanneries du Bengladesh sont classées parmi les 10 sites les plus pollués au monde.

Le consommateur n’est pas non plus épargné : on trouve en effet du trioxyde de chrome, une substance cancérogène dans de nombreux articles en cuir.

Le cuir au tannage végétal
Le cuir animal peut être tanné dans un processus plus respectueux : les végétaux. On appelle souvent ce cuir : « cuir végétal ». Cette dénomination porte de plus en plus à confusion, car on réalise désormais des cuirs végétaux à partir de peaux de fruits. On le dénomme donc plus en plus « cuir au tannage végétal » ou « cuir naturel ».

Le cuir végétal et le cuir vegan
Le cuir vegan et le cuir végétal sont conçus à base de plastiques recyclables ou recyclés ou encore de fibres végétales. Ces cuirs utilisent des procédés moins polluants et ne présentent pas de risque pour la santé. Ils sont aussi beaux et résistants que le cuir animal.
Plus écolos, tout aussi beaux, et sans douleur, ils sont en pleine expansion.

Xenius : le cuir végétal
Si vous souhaitez en apprendre plus sur le cuir végétal issu de plantes, je vous conseille ce très bon reportage de Xenius.
La première partie résume très bien les problématiques que soulève l’industrie du cuir animal, je vous conseille ce visionnage ludique, cela donne une bonne vision du sujet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.