Je nourris mon chat sans croquettes

Cet article ne substitue pas aux conseils de votre vétérinaire ou d’un nutritionniste.

De nombreux animaux souffrent et meurent de maladies d’origine alimentaire

Le chat est touché par de graves maladies ou troubles d’origine alimentaire : diabète, surpoids, obésité, pancréatite, syndrome urinaire félin, insuffisance rénale, allergie, plaque dentaire, diarrhée, vomissement, boulimie…

L’alimentation n’est pas censée rendre malade, détériorer des organes ou pire, causer la mort de l’animal.

Dans le viseur : les régimes alimentaires déshydratés, pauvres en protéines et riches en glucides, autrement dit la majorité des croquettes.

Quelles alternatives ?

On a certainement toute·s entendu·e·s parler d’alimentation humide comme alternative à l’alimentation sèche et sucrée (les croquettes, donc).

Quelles sont les différents régimes humides possibles ?

  • l’alimentation humide industrielle : les boites ou sachets pour chats (sans céréales),
  • le régime BARF : ration composée de viandes , abats, os et légumes,
  • le régime Raw Feeding  : ration composée de viandes, abats et os,
  • le régime Whole Prey Feeding : ration composée de proie entière (souris, poussin, poisson..),
  • la ration ménagère : ration composée de viandes et complémentée en vitamines et minéraux. On peut aussi  y ajouter des légumes et une source de matières grasses.

Pourquoi nourrir son chat avec une alimentation humide ?

Il y a de nombreux avantages à nourrir son chat avec une alimentation humide :

  • augmentation de l’hydratation : moins de risque d’occlusion, de maladies urinaires et rénales,
  • équilibre alimentaire : moins de risque de surpoids, diabète, meilleure sensation de satiété,
  • meilleure santé dentaire,
  • moins de risque d’intolérance et d’allergie alimentaire,
  • contrôle de la qualité des ingrédients : meilleure traçabilité et choix d’élevage.

Etablir la ration qui convient à votre chat

L’alimentation chien/chat est un sujet très animé sur le net, je vous propose donc quelques ressources objectives, pédagogiques et scientifiques sans prise de tête :

  • Cuisine à croc : c’est le blog/boutique du Dr vétérinaire Géraldine Blanchard, spécialiste de la ration ménagère depuis plusieurs années. Elle a développé une gamme de compléments adaptés à la ration ménagère.
  • La Truffe dans la gamelle : un podcast spécialisé en nutrition animale animé par le Dr vétérinaire Charlotte Devaux
  • The Little Carnivore : un blog spécialisé sur l’alimentation crue pour chat. La rédactrice a également une chaine YouTube.
  • Feline Nutrition.org : un site anglophone devenue une référence sur le sujet. C’est un site tenu par différents intervenants, de différents pays.

Sur Facebook :

Bibliographie :

  • Roger Wolter, Alimentation du chat, Editions du Point Vétérinaire, 2015
  • Jutta Ziegler, Toxic croquettes, Thierry Souccar, 2014

Cette liste n’est qu’un échantillon : il existe plein d’autres ressources franco et anglophones, n’hésitez pas à les consulter !

Mon expérience personnelle

J’ai adopté mon chat lorsqu’il avait 4 mois. Il était nourri aux croquettes « chaton » et présentait une diarrhée persistante.

Bien avant son adoption, je me suis longuement renseignée sur les croquettes sans céréales pour ensuite cibler l’alimentation humide, industrielle au début.

Il a donc été nourri très rapidement aux pâtés et boites sans céréales. Je ne choisissais que des compositions de qualité supérieure, elles avaient toute une bonne odeur et ne comportaient pas d’additifs.

Pour mes recherches et afin de ne sélectionner que des compositions équilibrées, j’ai réalisé près de 300 analyses de croquettes et pâtés sans céréales.

Puis, à l’âge de 2 ans, il a commencé à sérieusement bouder la pâté.
C’est à ce moment-là, que j’ai commencé le cru. Jusque-là je n’ai pas pu instaurer ce type de régime parce que mon congélateur était trop petit. Du coup, j’ai acheté (de seconde-main) un congélateur secondaire et l’aventure a commencé !

Comment je nourris mon chat ? Sa ration est composée de viandes crues (poulet et dinde), d’un CMV complément minéral vitaminé) adapté au régime sans os et de divers compléments (psyllium, lysine, poudre de moules vertes, levure de bière…).
Les rations sont préparées à l’avance dans des récipients en verre (1 par jour). Il faut simplement renouveler l’opération toutes les 2 semaines.

Résultat ? Il a un super poids et une forme incroyable (il joue beaucoup !) et est complètement addict de sa nourriture, il l’adore !
Mon vétérinaire est bluffé de la qualité de son poil qu’il trouve exceptionnelle, lui-même trouve que ce régime lui convient parfaitement et qu’il ne serait pas intéressant de lui donner des croquettes. 😉