Ma routine beauté minimaliste


La salle de bain est mon espace de vie le plus minimaliste. Ma routine est simple et comporte peu de produits.

Je ne suis pas du tout une adepte des routines beauté type layering ou de « micro-précision » et je ne suis pas non plus une assidue des soins, donc ne vous attendez pas à un tuto beauté de professionnelle.

Ma base hydratante multifonction
Ma base hydratante est une crème que je réalise moi-même avec seulement deux ingrédients et sans ustensile. Il s’agit simplement d’un mélange de beurre de karité (brut, bio et équitable) et d’huile végétale (bio). L’ajout d’une huile permet d’obtenir une texture un peu plus onctueuse, mais le beurre de karité seul convient aussi.

Elle est totalement multifonctions, je l’utilise pour le visage, les lèvres, les mains, le corps et les cheveux.

J’ai aussi essayé pendant plusieurs mois d’utiliser de l’huile végétale seule, mais cela n’a pas du tout fonctionner avec ma peau, elle devenait de plus en plus sèche malgré mes multiples essais. C’est en m’intéressant un peu à la dermatologie (notamment via les réflexions de Yael Adler) que j’ai compris pourquoi : l’huile végétale retire le sébum protecteur de la peau, ce qui peut l’assécher ou la rendre plus grasse. Pour éviter ça, il faut la fixer avec un beurre végétal ou de l’aloe vera, on conserve ainsi ses propriétés hydratantes et protectrices.

Je n’utilise pas de crème, je n’ai jamais eu un résultat wahou avec et je les trouve particulièrement chères.

Mains
Au bords de l’évier, j’ai placé un savon à froid. C’est un savon naturellement riche en glycérine qui n’agresse pas la peau.

Pour le laisser sécher et pour éviter qu’il ne fonde trop vite, je le dépose sur un gant de toilette. J’ai testé plusieurs porte-savons, et c’est la meilleure solution que j’ai trouvé. Et en cas de départ départ en vacances, il suffit juste de glisser le savon dans le gant et de trouver un petit élastique pour le fermer.

Visage, corps & cheveux
Pour les cheveux et le corps j’utilise un shampoing-douche liquide de chez Cosmo Naturel aux tensioactifs très doux et sans parfum. Il est disponible en grande contenance (bouteille d’1 litre) ce qui réduit un peu le poids plastique. Je m’en sers aussi en guise de nettoyant/démaquillant visage, j’hydrate ensuite ma beau avec ma crème au beurre de karité.
J’ai longtemps utilisé un savon à froid pour le corps et les cheveux, mais je préfère les effets de ce savon liquide, mes cheveux sont légers et brillants et ma peau n’est plus desséchée.

En arrêtant les produits conventionnels, mes cheveux sèchent plus vite et conservent leur volume, j’ai donc fait don de mon sèche-cheveux.

Déodorant
Après quelques années à utiliser un déodorant naturel, celui-ci commençait à être de moins en moins efficace. J’ai donc décidé le fabriquer moi-même avec deux ingrédients super simple : de l’aloe vera et du bicarbonate de soude cosmétique (recette ici).

Dents
J’utilise le dentifrice salin de Weleda, j’en suis assez satisfaite et même si je pourrais remettre en question l’éthique de la marque, je n’ai pas trouvé mieux pour le moment.
Ah oui, et bien sûr, ma brosse à dents est en bois/bambou.

Epilation
Côté poils, j’utilise un simple rasoir à tête jetable que je dois remplacer 1 à 2 fois par an grand maximum. Je me sens trop maladroite pour utiliser un rasoir de sécurité.

Les soins occasionnels
Pour les gommages, j’utilise du sucre blanc de betterave bio. C’est un soin issu de ressources locales, parfaitement soluble et sans emballage plastique.
J’applique parfois un peu de vinaigre pour resserrer les pores et je réalise de temps en temps un masque à l’argile verte.

Conclusion
Il m’aura fallu 3 années pour réduire ma liste produits, mais je suis assez fière du résultat : ma routine est simple et convient toute l’année. Elle est un gain de temps, d’espace, d’argent et aussi de sérénité parce que je ne suis plus sensible aux promesses et aux charmes de ce marché, naturel ou non. Et en tant que femme, je pense que ça en est même libérateur.